Select Page

[BUZZ] En chine, les ados organisent des battles de frites

[BUZZ] En chine, les ados organisent des battles de frites

C’est officiel, la guerre des frites commence !

Elle a débuté au Japon, se propage maintenant à la Corée du Sud et gagne la chine. Des groupes de jeunes commandent d’importantes quantités de frites et les dévorent en un rien de temps. Voila, ce que c’est qu’une partie de frites!

Les jeunes chinois viennent de reprendre le concept et l’ont transformé en une sorte de jeu. Une bataille qui consiste à ingurgiter le maximum de frites selon un mode de combat 1vs1.

En début du mois, Zhao Yong (pseudo) a partagé sur un réseau social local les photos d’une de ses battles de lui et ses amis. Les images montrent clairement cinq plateaux de frites destinés aux 5 compétiteurs.

battle de frites

 

Pour se faire, Zhao et ses amis ont acheté 50 portions de frites (Kentucky ?). Le but étant de voir lequel des cinq les finira.

«Nous n’avons pas dépensé autant d’argent que ça », rassure Zhao. « Nous voulions juste décompresser un peu. »

Il faut toujours trouver quelque chose à redire, les spéculations vont donc bon train en Chine. Combien ont-ils vraiment déboursé ?
S’il s’agissait de portions moyennes, le prix s’approcherait de 64 $. Pour des grandes, ça frôlerait les 72 $. C’est beaucoup moins que les 250 $ dépensés lors d’une partie similaire en Corée du Sud. Mais qu’est ce qu’on s’en fout, ça compte pas quand on veut se faire plaisir ?!?! héhé.

L’un des cinq protagonistes Zhang Fan (de même, un pseudonyme) dit avoir eu envie de tester ça après avoir vu des photos sur internet, en apportant une petite touche personnelle « Gamers« . Forever!

« Nous sommes en recherche de challenges, nous n’avons pas toujours le controle sur notre vie, mais nous pouvons changer ça en testant des choses différentes » rajoute un autre Gamer.

Yang Jianhua, directeur de recherches à l’Académie des sciences sociales du Zhejiang trouve que ce genre d’initiative est bon pour les jeunes. «C’est une activité inoffensive», dit Yang. «Ces jeunes ont trouvé un moyen de se réunir et de s’amuser. »

Et ce sont les fast-foods qui se frottent les mains !

Que la bataille de frites commence ! A vos marques, prêts ? Ketchup !

À propos de l’auteur

Garu

Un peu de "gamer", une pincée de "geek" et beaucoup de gamers.re !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Aller à la barre d’outils